accueil

« Poupeys »

La rencontre de morceaux de bois et d’une « peau » laisse (ap)paraître la POUPEY. Un être filiforme, fragile, destiné à peupler les bois, qui invite à la danse.

Audrey PEYSERRE a développé la propagation sur le lieu de ses « Poupeys », déjà présentes lors des Slouñisiaks. La famille de ses petites créatures s’est agrandie, et le site des Esserres s’est vu parsemé de moyennes (1 mètre) et de grandes sculptures (2 mètres), dont certaines se sont éclairées la nuit, comme des fantômes veillant et protégeant les serres…

Sous la forme de petites figurines ou de grandes statues. Réalisées alors en bois et habillées d’une robe légère, leur attitude nonchalante évoque des pas discrets d’une danse que nous sommes libres d’imaginer… Les « Poupeys » se présentent en peintures et dessins.

De temps en temps… les Poupeys d’Audrey Peyserre rencontrent les Slouns de Toune..

Contact | Plan du site | Mentions Légales |  RSS 2.0