accueil

Effet De Serres

Voir les archives photos de la sculpture.

Le projet « Effet De Serres » avait pour but premier une prise de conscience de l’urgence écologique actuelle. En ce sens, divers systèmes de récupération d’eau, d’éoliennes, furent envisagés, le collectif La Rouille et Cie se montrant intéressé par des préoccupations relatives aux gestions de ressources.

Les Esserres semblait un lieu apte à accueillir cette problématique, et il en fut discuté.

S’étant rendus compte de la scénographie du naturel mis en place lors des festivals de 2006 (éclairage magnifiant la nature avoisinante, réduisant les spectateurs à autant de fourmis), La Rouille et Cie envisagèrent un règne végétal contre-plongeant, une marguerite nous apercevant d’un œil maternel, se posant ainsi tel le mot d’ordre des préoccupations écologiques de l’association.

Le projet actuel comprend finalement plusieurs fleurs habillant le mât -servant habituellement de structure d’éclairage- avoisinant les 6 mètres de haut ; à sa base un espace convivial : le foyer (brasero).

Le brasero, foyer vivant, rappelant l’homme à son stade prométhéen le plus dénué, est un espace d’accueil, proposant en son pourtour un espace où s’asseoir et discuter (le foyer étant délimité d’un petit rebord permettant de s’asseoir contre les pierres tièdes).

Contact | Plan du site | Mentions Légales |  RSS 2.0